Je vous aide à choisir votre prochain parquet à Saint-Maclou !

photographe nimes

Shooting parquet pour Saint-Maclou au Domain de Manville – © Sébastien Andevert

Quel est le lien entre Saint-Maclou, le Domaine de Manville dans les Baux de Provence et moi ?

A priori aucun. Et pourtant, j’ai été sollicité en tant que photographe, pour réaliser les photos du parquet du Domaine de Manville (Baux de Provence) pour le catalogue de Saint-Maclou. Découvrez cette réalisation exceptionnelle dans un lieu tout autant exceptionnel !

domaine de manville

Bienvenue au Domaine de Manville, au coeur de notre provence. © Sébastien Andevert

Le Domaine de Manville

J’avoue avoir découvert ce lieu ravissant au coeur de notre provence. Non loin des Alpilles, entre vignes et oliviers, s’étend ce domaine sur plusieurs hectares. Bercés par le doux chant des cigales (n’en déplaise à certains), vous pourrez vous reposer au bord de la piscine, à l’ombre des pins ou faire une partie de golf. Cet hôtel de luxe (5 étoiles), s’offre à nous, juste après avoir traversé Maussane. Le Domaine de Manville m’a gentiment ouvert ses portes et accueilli comme il se doit, le temps d’un shooting, plutôt original.

Et l’explication du lieu permet de comprendre l’esprit qui s’en dégage. Situé aux Baux de Provence,  à proximité du Luberon, le domaine de Manville tout entier fut longtemps consacré à l’agriculture. Ici une bergerie, là des dépendances dessinent encore l’usage premier de la propriété. Aujourd’hui toujours le chant du coq, la transhumance, les tomates du potager, les vendanges et la cueillette des olives rythment le travail au domaine… ainsi les saisons se suivent et le temps file lentement.
La reconversion architecturale de ce domaine réalisée par Mireille Pellen, architecte du Patrimoine en collaboration avec les paysagistes de PEP’S (pour les aménagements extérieurs) et Annie Zéau (pour la décoration intérieure) a permis de restaurer et d’étendre l’ensemble bâti afin d’accueillir un somptueux hôtel 5 étoiles, dans un site remarquable chargé d’histoire. Elle a été menée de manière à conserver l’histoire et l’essence patrimoniale de ce lieu, en plein cœur de la Provence. – Source : https://www.domainedemanville.fr/

photographe immobilier

Le parquet du Domaine de Manville, provenant de Saint-Maclou. © Sébastien Andevert

Saint-Maclou

Nul besoin de présenter Saint-Maclou, l’entreprise française fondée en 1963 par Gonzague Mulliez. Le nom vous est sans doute familier puisque la famille est à la tête d’un empire et possède plusieurs autres enseignes commerciales comme Auchan, Leroy Merlin, Weldom, Jules, Brice, Flunch, Culture, Kiabi et j’en passe. Mais là n’est pas le sujet.

Dans le cadre de la rénovation du Domaine de Manville, Saint-Maclou a accompagné Annie Zéau dans le choix des matières pour les nouveaux sols. C’est ainsi que tout au long de votre séjour, vous retrouverez plusieurs essences différentes, tant dans les parties communes, que les chambres ou les salles de réunion.

Une collaboration qui « scotche » littéralement, dés que vous franchissez le seuil du Domaine. Ici, tout n’est que chaleur… et la tentation de quitter ses chaussures pour marcher pieds-nus est assez forte. Sentir la douceur du bois sous ses pieds, la régularité de la pose, il ne manque plus qu’un feu de cheminé, un thé et vous repassez me chercher plus tard 😉

Le shooting

Mon agence parisienne m’a donc sollicité pour ce shooting commandité par Saint-Maclou. L’idée : mettre en avant les réalisations, dans toutes les pièces. A destination du catalogue et du blog, les photos devaient représenter ce que j’avais ressenti dés le départ.

Armé de mon Canon 5D mIV, mon trépied Manfrotto, je me colle aux premières photos en HDR. Cette techniques permet de « déboucher » les zones d’ombre. Ceux qui me connaissent savent que je ne travaille pas au flash : lumière trop blanche, pas assez naturelle. Alors, quand vous êtes à contre-jour, il faut réaliser plusieurs clichés à trois expositions différentes, qui – en post-production – seront superposés pour obtenir une image nette et non cramée.

Je vous laisse découvrir la galerie livrée à Saint-Maclou et vous invite à me faire part de vos remarques sur ma page facebook.